Landgraaf novembre 2015

1er jour aux PAYS-BAS:

Après les 9h00 de route du lundi et et une bonne nuit de sommeil, c’est le lendemain matin que tout à commencé.

Une bonne journée démarre toujours par la finalisation de la préparation de la planche :

DCIM100MEDIA 

Si l’entrainement du matin « en libre » c’est bien passé, l’après-midi à été plus compliqué dans le banked slalom :

Autorisé à faire seulement 3 run, il a été difficile d’en finir un seul.

2 chutes, puis 1 chute pour finir sur une porte manquée.

Même si ça c’est amélioré, il va falloir finir au moins 2 run demain sans tombé.

vue sur le Banked Slalom : https://youtu.be/3sk_GPtvkAg

2ème jour aux PAYS-BAS:

Entrainement le matin puis course en fin de journée, dernier run effectué vers 22h30.

Malgrès les débuts difficiles d’hier, il y a eu chute que sur 1 run parmis les 3 runs effectués.

Avec cela, une 8éme et une 10 ème place sur les 2 meilleurs runs, au final ça donne la 12ème place sur 22 riders.

Pour plus de détails voir sur  le site IPC SNOWBOARD : http://www.paralympic.org/sdms/calendar/competition/document/csp/SB1X15SB/id/2973

Ce résultat à été obtenu avec un peu de retenu afin d’assurer un classement minimum.

Il doit être possible de faire une peu mieux, on verra demain si c’est possible …

 3ème jour aux PAYS-BAS:

Un seul run et puis s’en va… la chute sur les fesses a occasionné, un gros mal de dos et il était préférable de ne pas repartir.

Au final, une 13 ème place sur 19 avec un seule run, domage de tombé dans ce run.

J’espère que le physique ira mieux demain. 

4ème jour aux PAYS-BAS:

A cause d’une vertèbre légèrement déplacée, il a été impossible de remonter sur la board, empèchant de participer à cette 2ème épreuve de Coupe du Monde.

Bilan de cette semaine de compétition international :

- Des premiers runs permettants de rentrer dans les 10 meilleurs mondiaux.

- Des chronos inssufisants par rapport aux perfornances montrées en stage à Tignes.

- Un niveau d’exignce du Banked Slalom jamais été rencontré à ce jour.

- Une blessure survenu trop tôt empêchant de tenter de faire mieux.

 

L’écart avec l’élite est encore important et les performances attendues par l’entraineur National n’ont pas été atteintes.

Il va falloir travailler sur la technique afin de pouvoir mettre en pratique les notions vu à l’entrainement.

 

 

 

Comments are closed